La 3ème édition du tour de France en camping-car Bavaria a débutée il y a maintenant 10 jours.

Comme à son habitude, la tournée ira de festivals en festivals, à la découverte du patrimoine français tout en faisant des rencontres enrichissantes.

1ère étape : Les Eurockéennes de Belfort

Pour sa 1ère étape, Le Parisien a fait escale au festival les Eurockéennes de Belfort pour 4 jours. Un événement haut en couleurs avec une programmation de 72 artistes mélangeant rock, pop, rap, métal, électro… et tout cela sur le site naturel du Lac du Malsaucy.

Et quelques artistes tels que le groupe punk-rock celtique Dropkick Murphys et Youthman du collectif Chinese Man  nous ont offerts un moment privilégié à bord du camping-car : un concert privé.

2ème étape : découverte du patrimoine Jurassien

Pour leur 2ème étape, les journalistes du Parisien se sont arrêtés dans le Jura, pour y découvrir notamment La Grande Saline de Salins-Les-Bains, inscrite au Patrimoine Mondiale de l’Unesco, maintenant reconvertie en Musée du Sel. Ce site majeur du patrimoine industriel franc-comtois fait l’objet de plusieurs reconnaissances nationales ou internationales, du à sa renommée et son pouvoir dès le Moyen-Age, grâce à « l’or blanc » exploité dont elle a fait le commerce.

Aperçu de la Grande Saline – Crédit photos : Editions Gelbart

Sur la route les journalistes ont découvert Dole, ville où est né Louis Pasteur, créateur du vaccin contre la rage. Puis à Arbois, village niché entre les vignobles, où on peut y visiter la maison de son enfance, conservé dans un état exceptionnel par la famille du chimiste. 

Statut de Louis Pasteur – Crédit photos : Le Parisien

La direction pour la 3ème étape, permet de découvrir Lons-Le-Saunier, ville où est né le créateur de l’hymne français Claude Joseph Rouget alias Rouget de l’Isle. On peut y visiter sa maison d’enfance transformée depuis en petit musée très instructif sur l’histoire de « La Marseillaise ».

Musée Rouget de Lisle – Crédit photos : Juramusées

 

Impossible de continuer la route sans s’arrêter à la Brasserie-distillerie La Rouget de l’Isle située à Bletterans, petit village où est installé le domaine de Lisle, dont Rouget a acquit le titre de noblesse. Vous pourrez y découvrir dans ce bar-restaurant pas moins de 340 bières.

Crédit photos : Brasserie-Distillerie le Rouget de l’Isle

Arrêt à Moirans-en-Montagne, dernière ville Jurasienne du tour de France en camping-car. Cette dans cette petite commune d’environ 2200 habitants qu’est installé le plus grand musée ludique français. La situation de ce musée à Moirans n’est pas due au hasard. C’est ici que sont présents les plus grands constructeurs de jouets en bois. Et pour cause, la forêt jurassienne présente une grande diversité d’essences.

Musée du Jouet de Moirans – Crédit photos : Le Parisien

Pour terminer chaleureusement cette étape, les envoyés spéciaux de Le Parisien se sont rendus à la 28ème édition du festival Idéklic : uniquement dédié aux enfants. Cet événement mélange ateliers pédagogiques, spectacles et parades dans Moirans.

3ème étape : le Festival Musilac

Pour finir cette première semaine du tour, la 3ème étape est à Aix-Les-Bains, au festival pop-rock Musilac, situé dans un cadre de rêve : entre l’esplanade du bord du Lac du Bourget, les contreforts du Jura et le Massif des Bauges. Et quelle bonne surprise de voir Cali accorder un concert privé dans le camping-car Bavaria.

Retrouvez un nouvel article très prochainement pour découvrir les nouvelles étapes et suivez leur aventures en likant notre page Facebook.

Laisser un commentaire